PAIN Paulin enivre la presqu’île du bonheur !

Comme les fleurs s’épanouissent au printemps, PAIN Paulin a choisi cette douce saison pour ouvrir les portes de son fournil.

Mais avant d’en arriver là, le chemin vers le Pain fut long pour laisser à ce dernier le temps de s’exprimer. Paulin à toujours été émerveillé par la magie de la boulangerie. Petit déjà, il se laissait transporter par les arômes et les parfums qu’une miche pouvait renfermer. Il s’abandonnait à la dégustation pour en déceler les particularités. Si cet intérêt est longtemps resté une passion, un jour l’envie d’aller plus loin s’est imposée. Le besoin de comprendre, d’expliquer les différences, de donner vie aux éléments s’est intensifié.

Alors Paulin, commença à « boulanger » sans formalité, juste pour le plaisir. La documentation, le partage, l’échange et l’entraînement le mèneront vers la voix sacrée de la boulangerie pure.
Il observa avec admiration LE FARINOMAN FOU, Benoît Fradette à Aix en Provence, un artiste autodidacte qui rend au Pain le plus bel hommage.  Les moments passés ensemble n’ont fait que conforter Paulin dans son acheminement. Faire du « bon » Pain en mélangeant humblement de la farine, de l’eau et du sel est la plus belle chose qu’il soit.
L’idée d’ouvrir un jour son propre fournil et concevoir « ce Pain » authentique qui nourrit le corps et l’esprit venait de prendre vie.

Et comme les belles rencontres déterminent toujours notre futur, l’apprentissage continua avec Thomas Chambelland. À ses côtés, il comprit que tout l’or du monde se trouvait entre nos mains.

C’est à ce moment précis que Paulin, pris son courage à deux mains pour quitter

la fameuse « sécurité » que la société nous pousse à bâtir.

En pleine conscience, avec la liberté comme richesse, il se lança pleinement dans l’aventure. Pendant quelques mois il intégra la seule formation « d’artisan boulanger bio » en France proposé par Thomas Chambelland. À l’école internationale de la boulangerie, les apprentis sont formés à la panification au levain naturel et à la filière biologique. Cet enseignement a été vécu pleinement par chaque partie prenante. Ensemble, ils ont appris à jouer des éléments en respectant les facteurs les plus importants.

Le chemin du Pain se poursuivit à Paris où Paulin pris le temps de découvrir les grandes Maisons et les artisans renommés.

Riche de son savoir, de ses rencontres et animé par sa passion, Paulin prit le train en direction du bassin d’Arcachon. C’est ici, qu’il pourra lui aussi exprimer sa vision du métier.

Sur la presqu’île du bonheur il donnera vie à des pains authentiques,

singulier, réalisé avec finesse et délicatesse.

Des pains « vrais » sans poudre de « perlimpinpin », qui résultent simplement d’un assemblage juste et sincère.
Des pains nourrissants, réconfortants, envoûtants, que l’on hume et qui parfument.
Des pains que l’on partage en famille, entre amis, du matin au soir avec la sensation d’être aimé.

Notre préfèré chez PAIN Paulin ? Le Khorosan

La sélection des matières premières, le respect du temps, le travail en équipe et le partage sont les principales forces de cette boulangerie fine et bio.

C’est sans tricher, avec beaucoup d’émotion et d’humilité que Paulin s’est présenté à nous en ce week-end ensoleillé. Accompagné par ceux qui ont cru en ce projet, sa famille, ses amis et ses équipiers, Paulin a su trouver les mots. Nous avons été touché par son esprit d’équipe, son respect du métier et sa passion pour le « vrai » Pain !

Même si le chemin est long pour PAIN Paulin, il vaut la peine d’être parcouru pour enivrer le bassin d’un Pain aux milles parfums.

PAIN Paulin

📮 22 Route de Bordeaux, 33950 Lège-Cap-Ferret
 Mardi de 16h à 20h & du mercredi au dimanche de 8h à 20h
📩 contact@painpaulin.com

 

 

Une réponse à “PAIN Paulin enivre la presqu’île du bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*