Maison Saint-Honoré à MARSEILLE

Nous avons parlé du pain avec la Maison Saint-Honoré à MARSEILLE. Cette boulangerie artisanale et biologique est le résultat d’un travail de longue haleine d’un Homme engagé au service du pain et de la Qualité. Pierre RAGOT est bien plus qu’un boulanger c’est un passionné qui cherche à aller toujours plus loin. Nous vous invitons à découvrir cet artisan fan de MARCEL PAGNOL qui écrit l’histoire du pain de demain.

 ➡ Le temps d’être Enfant

C’est à 14 ans que Pierre Ragot sort du pétrin. Il rentre « par hasard » dans la boulangerie de Didier Pauvert et découvre un univers magique et fascinant. Cet artisan de Courbevoie vient sans le savoir de tracer l’avenir d’un gamin de quartier. Quelques minutes suffiront pour que tout devienne évident. Sans encore savoir pourquoi, ni comment, Pierre deviendra boulanger ! L’odeur, le rituel et les gestes laisseront une trace gravée à jamais !

 ➡ Le temps d’être Apprenti

Pendant un an le jeune garçon se familiarise avec le métier lors de stages découvertes. Son apprentissage débutera officiellement chez un artisan de Puteaux. Il croisera au laboratoire le chemin de Francois Le Galo qu’il prendra le temps d’observer. L’année suivante c’est dans la boulangerie de Monsieur Bechu qu’il peaufinera ses gestes. Pour parfaire sa dextérité il décide de poursuivre l’aventure chez Gosselin. Et comme la vie réserve de belles surprises il y retrouvera Francois le Galo.

  ➡ Le temps d’être Ouvrier

Les expériences s’enchaînent pour apporter au jeune boulanger rigueur et technicité. Si chez ROUSSEAU dans le 15 ème il jouera des recettes, à la Favorite il laissera sa créativité s’exprimer. Mais ce sera chez GALLAND à Levallois qu’il s’affirmera en tant que boulanger confirmé. Ici, on lui accorde une confiance absolue.

“C’est facile d’avoir vingt ans ! Voyez ! Je vais les avoir et j’ai rien fait pour ça !”

Un soir le téléphone sonne et les cigales se mettent à chanter. C’est une amie de la famille qui donne des nouvelles de sa PROVENCE. Pour ce fan de Marcel Pagnol l’opportunité d’aller quelques jours à AUBAGNE tombe à merveille. Sans plus attendre il prend un billet et file sur les terres de son idole.

 ➡ Le temps des Amours

Il retrouve sur place une amie d’enfance qui lui présente la belle Lisa. Bercés par l’odeur de la lavande les deux êtres sont tombés amoureux. Si Marcel avait été là il aurait trouvé l’inspiration pour son futur roman.

“Quand on aime quelqu’un, c’est effrayant comme on pense peu aux autres…”

 ➡ Le temps d’être Grand

Pierre quitte alors Paris pour retrouver Lisa. Il découvre la ville de Marseille, ses codes et ses valeurs. Après différentes expériences notamment au Pain des collines Pierre décide d’entreprendre. En 2012, il ouvre le FOURNIL DES AUFFES pour proposer du pain avec des LEVAINS dédiés à chacun.

Comme un professeur il éduque sa classe en laissant place à chaque Céréale. Levain de Blé, de Khorasan, de Petit épeautre ou de Seigle, chacun est susceptible de recevoir un bon point 🙂

🍞 PAIN PETIT EPEAUTRE 

« Véritable ancêtre des céréales modernes, les premières traces de sa culture datent de 9000 avant J.C. Naturellement riche en lipides, protides et glucides, le petit Epeautre est une céréale à haut rendement énergétique et calorique. Très digeste grâce à sa forte teneur en fibres, il se distingue aussi par son faible taux de gluten et sa composition riche et équilibrée en éléments minéraux. »

Il décide de collaborer avec la Minoterie PICHARD, l’Artisan meunier bio en Haute Provence découverte au Pain des Collines. Les Farines sont biologiques et l’acheminement local. Pierre démarche alors les professionnels de la ville pour leur fournir des pièces de qualité. Il propose d’adapter ses Pains aux recettes des chefs et de livrer ses créations. Cette proposition a immédiatement séduit les restaurateurs engagés.


Pour éveiller vos papilles il a créé le Saint-Honoré au laurier pour le restaurant CHEZ MÉMÉ ! Pour continuer à s’exprimer Pierre Ragot a ouvert une deuxième adresse dans la ville. Sous l’œil protecteur de notre Dame de la Garde il pourra encore créer des pains uniques et authentiques. La MAISON SAINT-HONORÉ située rue d’Endoume a été pensé pour respecter le pain au quotidien.

🍞 PAIN SAINT-HONORÉ fumé

Voici un pain épatant qui laissera une trace indélébile sur mon carnet de dégustation. Il fond littéralement en bouche et surtout il offre des arômes uniques. Je n’avais jamais était si transporté par des saveurs. Il est parfaitement équilibré et justement dosé. Ce pain aura parfumé mon séjour Marseillais.

Pierre conseille de le déguster avec de la viande ou du gibier. Pour ma part je vous propose de l’associer avec :

– Du Saumon fumé, citron & aneth

– Un plateau de fruit de mer

– Une mousse de betterave légèrement sucré.

“S’il faut toujours dire la vérité à la clientèle, il n’y a pas de commerce possible.”

Pour une fois nous vous contredirons cher MARCEL, car pour Pierre la transparence est un cheval de bataille. À la maison Saint-Honoré on ouvre les portes du fournil à ceux qui souhaitent y pénétrer. Nous les avons observés et surtout vu évoluer au service de la qualité. Depuis notre rencontre il y’a un an, Pierre est encore allé plus loin. Sa bibliothèque de LEVAINS est encore là mais la levure a disparu. Nous avons donc le privilège de déguster dès à présent des pains au levain naturellement !

Comme le dit si bien ton idole : “Celui qui est capable de ressentir la passion, c’est qu’il peut l’inspirer.”

 ➡ MAISON SAINT-HONORÉ

Chère maison Saint-Honoré merci d’exister. Continue de donner au pain ce vent de douceur et cet élan de bonheur.

Nous sommes persuadés que Pierre Ragot ne se reposera pas sur ses lauriers et qu’il continuera d’écrire la belle histoire du pain en France…

MAISON SAINT-HONORÉ Endoume
📮  131 Rue d’Endoume, 13007 MARSEILLE

MAISON SAINT-HONORÉ Prado
📮 41 Avenue du Prado 13006 Marseille

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*