Léo & Max, LA NOUVELLE GÉNÉRATION

PASSIONDUPAIN est avant tout une aventure humaine qui favorise les rencontres et facilite les échanges autour du PAIN. Lors de nos déplacements, nous avons souvent la chance de donner la parole à des hommes et des femmes engagés qui s’investissent dans leur métier. Ce moi-ci, à quelques jours d’intervalles, j’ai croisé la route de 2 jeunes garçons qui sans se connaitre ont la même passion pour le PAIN. Léo est à BORDEAUX, Max à STRASBOURG mais malgré la distance ils défendent les mêmes valeurs.

⚜️ LÉO, l’artisan rigoureux

« Je suis LÉO, j’ai 4 ans seulement mais je veux devenir boulanger ! »

Voila comment l’histoire commence pour le jeune homme. Une anecdote qui donne le sourire et l’envie d’en savoir plus. Léo se rappelle très bien de cette époque et en parle comme si c’était hier, car finalement c’était hier 🙂
Tous les dimanches il prenait plaisir à accompagner ses parents à la boulangerie pour admirer les artisans.

14 ans plus tard, Léo a toujours les yeux brillants et ne cesse de défendre ce métier qu’il admire tant.

Quand en classe de 3ème on lui demande de choisir son lieu de stage, c’est spontanément que son stylo répond.
Suite à cette initiation, le jeune garçon s’inscrit en CAP boulangerie pour acquérir les bases du métier. Il opte naturellement pour la voix de l’apprentissage pendant 2 ans. Léo souligne la richesse de cette formule. Il ne manque pas de remercier son formateur pour cette transmission.

C’est à MARTILLAC qu’il apprendra le métier grâce à son maître de stage rigoureux et reconnaissant. Il décidera de poursuivre l’aventure en Mention Complémentaire Boulangerie pour parfaire sa technicité au CFA de MONT DE MARSAN. Le jeune homme insiste sur la qualité d’enseignement et d’écoute de l’équipe pédagogique.

« Les professeurs s’investissent et ne manquent pas de nous encourager »

Aujourd’hui, Léo souhaite s’installer avec sa moitié. Sa jeunesse ne semble pas effrayer ses partenaires techniques et financiers. Car malgré son âge, l’expérience et la motivation ne manquent pas ! Le jeune homme nous parle avec conviction de son projet et de la complicité avec son amie. Ensemble, ils souhaitent proposer des produits nobles en rendant grâce au « fait-maison » ! Ils s’engagent à sélectionner des matières premières de qualité, à user de leur savoir faire et laisser place à leur créativité. La précision et la rigueur acquises poseront leurs valises au fournil.

⚜️MAX, artisan généreux

C’est en plein cœur du marché de Noël si cher aux Strasbourgeois que nous avons rencontré MAX. Ce jeune garçon détonne par sa sagesse et son humilité. La journée il enfile son tablier de patissier au côté Thierry Mulhaupt pour qui la gourmandise est un art. Ici, il parfait sa technique et sa précision. Ces heures passées au laboratoire ont rendu MAXIME exigent.

Quand la cloche sonne, que la boutique éteint ses lumières il troque son fouet pour sa souris. Sans prendre le temps de se poser, MAX remet les mains dans la farine pour nous proposer des RECETTES en live. Depuis quelques mois ce passionné partage son savoir-faire avec les internautes. Il met en image des techniques simples pour que chacun puisse faire son PAIN à la maison.

Sa démarche est totalement basée sur le partage et la transmission.

En quelques mots, il nous invite à le suivre sur sa chaîne YOU TUBE.

« Vous aimez la boulangerie, la pâtisserie et la cuisine française ? Sur cette chaine, je vous partage des vidéos de recettes simples, créatives et innovantes. Pour suivre tout ça c’est simple, il suffit de s’abonner. A bientôt pour une nouvelle recette ! Max Bread « 

Dans sa dernière vidéo, on apprend à réaliser les traditionnels BUTTERBREDELE des petits beurre de Noël.

 

Que l’aventure PASSIONDUPAIN continue à nous unir et à donner la parole aux acteurs engagés dans cette filière sacré.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Jacob
    26 décembre 2016 at 19 h 40 min

    Magnifique d avoir des jeunes aussi passionnés
    Merci à passiondupain pour cette article bonne continuation à Léo ,Max et à Passiondupain

  • Leave a Reply

    *