Farinez’vous à PARIS

Aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir Farinez’vous à PARIS, le pain du lien, la première boulangerie artisanale et solidaire née à Paris.

UNE JOURNÉE AU FOURNIL

Il est huit heures et déjà, la boulangerie Farinez’vous, située à quelques pas de la Gare de Lyon, Rue Villiot, bat son plein.
Tour à tour, les clients défilent prendre un croissant, une baguette ou un café sur le pouce. L’étude du cabinet d’observation des comportements NPD Group a observé que les Français vont de plus en plus souvent prendre leur petit déjeuner à l’extérieur, en cela, Farinez’ vous est idéal. Comme l’a pensé Domitille Flichy, fondatrice de cette boulangerie artisanale, pas tout à fait comme les autres, l’endroit est une invitation pour les passants, à venir faire une pause saine et gourmande.

A l’entrée, quelques nourritures littéraires, livres et magazines, comme Kaizen, donne le ton de la démarche.

La salle est aménagée de tables fabriquées sur mesure à partir de chêne issu de forêts durablement gérées. Le mobilier et la vaisselle chinés dans des brocantes et des associations inspire un air de maison de campagne à la boutique. Ici, les uns s’octroient un temps de répit pour parcourir le journal, en écoutant TSF Jazz, les autres partagent un thé-viennoiserie au comptoir. L’ambiance est conviviale et chaleureuse.

De l’autre côté de la baie vitrée, on voit Pierre enfourner ses pâtisseries. Yann, le boulanger et Amanuddin, son apprenti-collaborateur façonnent et surveillent le pain gonfler sans bruit.

Dans l’arrière cuisine, Amel prépare la soupe du jour à base de légumes de saison et confectionne les sandwichs artisanalement, en utilisant des matières premières de qualité issues de l’agriculture raisonnée.

Je fais la connaissance de Yann. Après un parcours dans la vente de pièces automobile, Yann s’est réorienté. A 21 ans, il passe son CAP boulanger pour ne jamais connaître la crise. Fraîchement diplômé, Domitille va lui offrir sa première expérience. Elle dure maintenant depuis près de 8 ans. Au fourneau, il accompagne les nouvelles recrues dans ce métier, car comme le veut la singularité de la maison, Farinez-vous est une boulangerie solidaire.

Depuis sa création et son agrément en 2009, 25 personnes en réinsertion sont passées par Farinez-vous pour se former dans un cadre respectueux des potentiels et des parcours de chacun. Au bout de deux ans en contrat d’insertion, ils peuvent s’envoler vers de nouveaux horizons. C’est le cas pour 13 d’entre eux, qui ont trouvé par la suite, une position, pour la plus grande fierté de Domitille.
En ce moment et depuis 6 mois, c’est Amanuddin qui se forme aux gestes de ce métier artisanal.

L’organisation est parfaitement rodée. Les pâtons sont préparés la veille. Levés dans la nuit en chambre de pousse, ils cuisent du petit jour à la fin de matinée, fournée après fournée. Quotidiennement, ce sont plus de 500 pièces de pain qui sont confectionnées, distribuées ou livrées ici ou dans la seconde boulangerie, 19 rue du Château des Rentiers, dans le 13e.

En travaillant pour le compte de deux Conseils Généraux, la fondatrice a suivi différents projets de réinsertion. A travers ses expériences, elle sort convaincue que l’insertion doit passer par l’activité économique, mais laquelle choisir pour se lancer?

LES FACTEURS CLÉS

Pour imaginer Farinez-vous, Domitille a observé 3 facteurs clés de réussite qui vont la guider :
Trouver une activité économique rentable 
La boulangerie est le premier commerce de détail alimentaire en France. “Le pain est un vecteur important dans la société, peu discriminant” explique Domitille. Consommé par 98% des Français, le pain reste un pilier de notre modèle alimentaire et les Français attachés à leur boulangerie, s’y rendent 3 à 4 fois par semaine! Cela fait quelques 12 millions de consommateurs chaque jour!
Pouvoir accueillir des personnes dans une situation sociale et économique fragile et sans qualification
L’objectif est de les salarier pour les intégrer pleinement. Les plus motivés pourront rapidement monter en compétence – ici fabriquer du pain et apprendre la vente,
Offrir des débouchés
Avec pour bagage, le savoir-faire d’un métier artisanal valorisant et d’avenir, offrir de nouvelles perspectives de vie.

« L’idée m’est venue en avalant dans un bus, un sandwich insipide, acheté au vol, dans une boulangerie austère. Je me suis dit que s’il y avait eu un espace d’accueil agréable, je me serai sans doute installée, quelques minutes pour faire une pause et finalement, que le métier de boulanger pouvait très bien se conjuguer avec l’insertion ».

UN PROJET INÉDIT

Dans ce projet inédit, Domitille s’entoure de financeurs solidaires. Pour le développer, elle est accompagnée des Amis de Farinez-vous. Pour bien faire, le sens est donné à tous les niveaux du projet. C’est pourquoi, Farinez-vous s’approvisionne en farines de tradition française au Moulin d’Auguste, dans l’Eure à moins de 150 km de Paris. Ici, le pain est élaboré à base de produits entièrement naturels: le levain 100% maison, la farine sans additif, conservateur ou améliorant. Tout est pétrit et cuit sur place, pour laisser toute sa place au goût de l’authentique.
Si Domitille n’a pas son CAP boulanger, elle connait vraiment bien son affaire. Elle sait reconnaître au palais et à la texture, la qualité d’un pain réussi.

Dans sa boulangerie, elle aime particulièrement le pain de seigle, même si elle n’en mangerait pas tous les jours, et celui de campagne.

En ce moment, son péché mignon, c’est le pain de mie, au bon goût de brioche qu’elle savoure au petit-déjeuner!

Vous l’aurez compris, Domitille est épicurienne, mais avant tout, humaniste.

Face aux problématiques de personnels que rencontrent ses pairs en boulangerie artisanale, avec le départ de talents et l’arrivée d’une féroce concurrence de chaînes de boulangeries, Domitille aimerait développer des formations d’accompagnement en management pour les boulangers à dessein d’offrir un environnement de travail serein et épanouissant, permettant à chacun d’être considéré.

Essaimer, tel est le leitmotiv de cette butineuse jamais en manque d’énergie pour accompagner la transition positive ! D’ailleurs, Farinez-vous en a inspiré plus d’un et même fait des petits! Antoine Soive qui l’accompagnait au début du projet, est parti s’installer à Montpellier pour ouvrir Drôle de pain en 2013. En 2015, Richard Ponthou se lance dans l’aventure lui-aussi. Il ouvre à Nantes, Ma part du gâteau, inspiré du titre d’un article de l’Antimanuel d’économie de Bernard Maris, économiste assassiné le 7 janvier 2015 lors de l’attentat contre Charlie Hebdo. Une troisième pousse devrait prochainement voir le jour à Vienne, Les Coopains, de l’emploi et du bon pain pétris de solidarité, financé par crowdfounding.

Domitille rêve encore d’aller plus loin et de voir son idée fleurir à travers de nouvelles boulangeries porteuses de sens, de valeurs et solidaires, un peu partout en France.

LES BOULANGERIES

Farinez’vous à Paris
Boulangeries artisanales & solidaires

📮 19 rue du Château des Rentiers, 75013 Paris
⏰ D7h30-19h (Fermé le week-end)

📮 9 bis rue Villiot, 75012 Paris
⏰ 7h30-18h30 (Fermé le week-end)


📝 Article réalisé par Vanessa COLOMBIER 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*